L'accompagnement pluriel et concerté du raccrochage scolaire des 16-20 ans à l’éducation des adultes. Regards croisés Québec-Europe

Responsables: 

Danielle Desmarais, Université du Québec à Montréal (chercheure principale); Gérald Boutin (UQAM), Johanne Cauvier (UQR), Ghyslaine Dionne (C.S. du Fleuve-et-des-Lacs), Lucie Raby (C.S. des Grandes-Seigneuries) (co-chercheurs);
Bineta Ba (Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage scolaire), Francine Bombled (Académie de Grenoble), Maurice Cornil ( Secteur gouv. – Belgique), Bernard D'Amours (C.S. du Fleuve-et-des-Lacs),
Michelle Pâquet (C.S. Marguerite Bourgeoys), Francisca Salva (Universidad de las Islas Baleares), Réjean Sirois (C.S. René-Lévesque (membres collaborateurs)

Partenaires: 

Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage scolaire, Académie de Grenoble, Secteur gouv. – Belgique
Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Commission scolaire Marguerite Bourgeoys, Universidad de las Islas Baleares, Commission scolaire René-Lévesque

Promoteur: 

Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport ; Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC)

Date d’échéance prévue: 

2016

La recherche se concentre sur un triple objet : comprendre les processus de raccrochage scolaire des 16-20 ans, formaliser l’accompagnement éducatif et créer une communauté de pratique fondée sur la mobilisation des connaissances en vue du développement, de l’amélioration et de l’expérimentation de pratiques d’accompagnement plurielles et concertées.

Cette recherche s’inscrit d’emblée dans une perspective compréhensive et adopte l’approche clinique en sciences humaines qui prend en compte tous les niveaux de la réalité sociale : le niveau micro-social (l’individu), le niveau méso-social (des petits ensembles), le niveau macro-social (grands ensembles). La méthodologie comprend diverses méthodes qualitatives qui encouragent toutes la prise de parole des acteurs sociaux, i.e. la mise en mots de leurs actions, le partage, et la réflexion collective réinjectée dans des actions à différents niveaux. L’équipe réunit 3 chercheurs universitaires québécois et un de l’Espagne, ainsi que 8 praticiens. Les praticiens proviennent de 3 milieux québécois : urbain, semi-urbain et rural, et de 2 régions d’Europe de l’ouest.

Les retombées anticipées touchent d’abord l’ensemble des acteurs impliqués et incluent notamment une transformation des pratiques d’accompagnement, l’implantation d’une communauté de pratique, la reconnaissance des acteurs du milieu et de leurs rôles et, enfin, la possibilité qu’un modèle d’accompagnement pluriel et concerté pour les 16-20 à l’éducation des adultes puisse s’implanter au Québec.